Téléphonez-nous au: 05 35 54 26 27

Le crédit immobilier, une solution pour
financer tous vos projets

Emprunt immobilier
Vous avez un projet immobilier? Découvrez l'emprunt immobilier.
Simulation de Prêt
Vous voulez avoir une idée concernant votre projet? Faites une simulation!
Taux immobilier
Réalisez votre projet immobilier à l'aide des meilleurs taux
Prêt
relais
Accélérez votre réalisation de projet grâce à un prêt relais
Courtier immobilier crédit
Découvrez le rôle d'un courtier en crédit immobilier
Faire une demande Simulation

1 Les différents types de crédit immobilier

Crédit immobilier bancaire (amortissable, in fine, relais)

Ce type de crédit immobilier est accordé pour l’achat d’une résidence principale, secondaire ou pour une location.

Le crédit immobilier amortissable dont une partie du capital emprunté est amorti par chaque mensualité versée. L’emprunteur rembourse parallèlement les intérêts et aura réglé la totalité du crédit immobilier à la dernière échéance.

Le crédit immobilier relais est dédié à tout propriétaire d’un bien immobilier mis en vente mais dont la vente ne se fera qu’à l’acquisition d’une nouvelle habitation.

Le crédit immobilier In Fine, non amortissable, est dédié aux emprunteurs disposant d’une épargne qui en endossera le financement. Le règlement de la totalité du crédit immobilier s’effectuera donc à la dernière échéance.

Les prêts aidés (Pret PAS, prêt PC, pret PTZ, PEL)

Ce crédit immobilier sert à financer la résidence principale de la famille qui y accède.

Le crédit immobilier PAS ou prêt accession sociale est dédié aux emprunteurs capables de financer l’ensemble du bien et les frais qui s’y associent à partir de leurs propres ressources. Il donne accès aux APL et offre une réduction des frais.

Le crédit immobilier PC ou prêt conventionné est attribué sans exigence de revenus de la part de l’emprunteur. Il permet de financer entièrement l’acquisition tout en ouvrant les droits aux APL.

Le PTZ ou crédit immobilier à taux zéro qui permet à tout primo-accédant d’acheter une résidence neuve ou ancienne. A titre de crédit immobilier complémentaire, l’emprunteur y accède en remplissant certaines conditions.

Calcul coût d'un crédit immobilier
%
€/mois
COÛT TOTAL DU CRÉDIT :

2 Pourquoi faire un crédit immobilier ?

L'acquisition d'un bien (pour y habiter ou à louer)

Le crédit immobilier représente la solution la plus courante utilisée par un particulier pour assurer le financement de l’acquisition d’un bien immobilier. Il peut s’agir d’un crédit immobilier à titre complémentaire et/ou d’un crédit immobilier aidé si l’emprunteur dispose d’une ressource personnelle. Le crédit immobilier peut couvrir l’achat d’une nouvelle maison à titre de résidence principale.

Ce type de crédit immobilier peut également financer d’autres types de projet comme l’achat d’une résidence secondaire ou d’un bien dédié à la location. Grâce à un crédit immobilier, il est aussi possible de réaliser un achat-revente voire même un rachat de crédit immobilier.

Réparation, Amélioration ou entretien d'un bien

Un crédit immobilier peut également servir de financement pour la réalisation de travaux de réparation, d’entretien ou de restauration d’un bien. Les organismes de crédit immobilier octroient ce type de crédit immobilier aux particuliers sous réserve de respect de conditions précises.

Le montant du crédit immobilier accordé dépend notamment des types de travaux à réaliser sur le logement. Mais d’autres critères entrent également en jeu permettant parfois à l’emprunteur de bénéficier d’un taux de crédit immobilier réduit voire d’un financement à taux zéro pour certains projets.

Actuellement, tous travaux d’amélioration visant à réduire la consommation d’énergie dans une habitation bénéficient généralement d’un crédit immobilier à faibles taux.

Faire votre
demande de crédit
Simulez votre
projet immobilier

3 Les conditions d'obtention d'un crédit immobilier

Les revenus du contractant (revenus du travail et autres revenus)

L’obtention d’un crédit immobilier dépend souvent de l’apport personnel que l’emprunteur peut fournir, en complément de son dossier. Sont considérés comme « apport personnel », les revenus propres à l’emprunteur ainsi que ceux du ménage auquel il appartient. Les bulletins de paie du foyer emprunteur doivent ainsi être fournis auprès des institutions financières. Tout autre type de revenus financiers doit également être obligatoirement signalé pour que le taux d’endettement final ne dépasse pas 30%.

Les emprunteurs disposant de revenus importants bénéficient de conditions de crédit immobilier allégées et peuvent obtenir un financement important. Tandis que les foyers à faibles revenus bénéficient généralement de petit crédit immobilier et des conditions plus strictes.

L'apport personnel et la durée du prêt

Les organismes financiers exigent généralement un apport personnel qui représente au moins 10% de la totalité du crédit immobilier. Si l’emprunteur est incapable d’assurer cet apport, tout n'est pas perdu pour autant. Nos courtiers seront à même de mettre en avant notre carnet d'adresse pour trouver un organisme prêt à le financer. Sinon pour obtenir un crédit immobilier dans des conditions plus intéressantes, il est préférable de disposer d’au moins 20% ou 30% d’apport personnel. C’est à partir de cet apport personnel que les banques définissent en général le taux accordé ainsi que la durée du remboursement possible.

Dans tous les cas, avec ou sans apport personnel, nos courtiers se révèlent comme des intermédiaires fiables pour orienter l'emprunteur vers l'organisme financier approprié pour obtenir un prêt immobilier. La durée d’un crédit immobilier peut ainsi s’étaler sur 15 à 25 ans. Mais plus l’échéance est courte, plus les mensualités sont importantes. Il est par ailleurs possible de négocier ces conditions de remboursements auprès de la banque.

Faites votre
demande de crédit
Simulez votre
projet immobilier

4 Les différents remboursements possibles

Rembourser par anticipation son crédit immobilier

Il est possible d’anticiper le remboursement en totalité ou en partie d’un crédit immobilier, mais cela peut occasionner des frais supplémentaires.

Dans le cas d’un remboursement anticipé, les contrats de crédit immobilier mentionnent en effet des indemnités. Les valeurs de celles-ci sont définies par la loi et ne dépassent généralement pas l’équivalent d’un semestre d’intérêts au taux moyen du crédit immobilier. Par contre, les indemnités sont aussi plafonnées à 3% du capital impayé. Les remboursements anticipés sont par contre interdits s’ils sont inférieurs ou égaux à 10% de la valeur initiale du crédit immobilier. Aucune pénalité n’est par ailleurs exigée pour tout crédit immobilier de longue durée, à partir de 20 ans.

Des échéances modulables

Valable pour les prêts à taux fixe et variable, le crédit immobilier à échéances modulables permet d’alterner une réduction ou une augmentation des mensualités. Revoir les mensualités à la hausse permet de raccourcir la durée du crédit immobilier et de réduire le coût total du crédit immobilier. Inversement, plus les mensualités sont moindres, plus la durée du crédit immobilier se prolonge.

Ce type de remboursement est accordé à la suite d’événements comme un divorce, une promotion professionnelle ou la naissance d’un enfant. Une période de franchise est par contre imposée par les banques et la variation n’est possible qu’une fois par an. Le montant des modulations est aussi plafonné à la hausse à 10% jusqu’à 30% de l’échéance initiale ou de la précédente.

Faites votre
demande de crédit
Simulez votre
projet immobilier